Blog

Déjà le dernier portrait de la rubrique « Inside Elles réussissent ». Aujourd’hui, je vous invite à découvrir Gina Colombo, Trésorière de l’Association…

C’est à son tour de nous dévoiler un peu plus sa personnalité, son parcours, ses aspirations et motivations en tant que femme entrepreneure. Gina est une personne pétillante, pleine d’entrain et de vie, et qui, sans même le vouloir, vous embarque avec elle dans le tourbillon de son dynamisme ! Chez elle, le relationnel est la clé… Avec sa société Karukera GC Conseil, elle soutient au quotidien les Chefs d’entreprise et les aide à se projeter dans l’avenir, sereinement, calmement. Son dada : c’est la gestion et elle a vocation à partager ses connaissances avec les autres et à se mettre à leur portée pour qu’ils puissent comprendre les tenants et les aboutissants d’un bon pilotage de leur entreprise.

« 1 – Bonjour Gina, pourrais-tu nous rappeler ton rôle dans l’Association « Elles réussissent », et tes motivations à organiser ce 1er salon ?

Bonjour Chris, je suis la Trésorière de l’Association.

J’ai été de suite séduite par l’idée d’Hélène (NDLR : Hélène Thomas, Vice-Présidente d’Elles réussissent), car j’avais participé à différents salons (Micro-entreprise, salon de l’Entrepreneur) sur Paris. A mon sens, il manquait plusieurs ingrédients : la convivialité et le fait qu’ils devraient être des lieux de partage.

Côté motivations, d’un point de vue professionnel : J’avais envie de faire connaître mon métier car bon nombre de créateurs et porteurs de projets ne le connaissent pas encore. Je voulais également que les patrons de TPE comprennent que trouver des clients est important, mais pas à n’importe quel prix, et c’est en ce sens que mon métier peut les aider…

D’un point de vue personnel : Organiser cette 1ère édition à Soisy/seine, ma ville, un endroit dynamique où il fait bon vivre, et qui se situe au carrefour de grosses villes telles qu’Evry ou Corbeil-Essonnes, me tenait à cœur.

 

gina colombo

Gina Colombo, Trésorière de l’Association « Elles Réussissent ». ©Open Face
Passionnée par les chiffres et l’humain, elle est un concentré d’énergie positive & un raz de marée de bonne humeur !

2 – Si tu devais te décrire à l’aide de 4 adjectifs, lesquels seraient les plus représentatifs de ta personnalité ?

Je dirais :

  • Dynamique : J’ai de l’énergie positive et une grande capacité à gérer plusieurs choses en même temps.
    • Travailleuse : Intellectuellement j’ai besoin de travailler, de m’occuper l’esprit et m’enrichir aussi.
  • Rigoureuse : Ancienne Contrôleuse de gestion, de par mon métier, j’ai l’expérience de la confidentialité, de la rigueur dans le travail. La gestion requiert tous ces points d’ailleurs !
  • Altruiste : Le fait de rassembler les gens me plait ! J’aime l’humain et surtout répondre à ses besoins professionnels également. Je n’hésite pas à utiliser mon réseau pour mettre les personnes en relation, les aider quand elles ont certaines interrogations et y répondre au mieux !

3 – Pour toi, quels sont les ingrédients pour un salon professionnel idéal & réussi ?

Il faut que le salon soit convivial pour être réussi, il ne doit pas être uniquement un salon « vendeur ». Pour moi, il doit y avoir de l’échange (tables rondes, meetings) et également des experts avec des métiers essentiels sur le sujet.

4 – En 3 points, quelles sont à ton avis, les différences fondamentales dans la façon de gérer son entreprise au féminin ?

  • Les femmes sont plus à l’écoute, et prennent en compte les éléments dans leur globalité (elles sont parfois mamans, concilient leur vie personnelle et leur emploi). Elles analysent plus la situation de chacun.
  • Elles ont une vision avec un côté moins financier que les hommes.
  • Enfin, les femmes sont dans le partage et elles ont envie de faire évoluer leurs équipes, leurs salariés.

5 – Qu’attends-tu de cette 1ère édition du salon d’ « Elles réussissent en Essonne » ? (Focus résultats, visibilité, etc…)

Ma toute 1ère attente est de donner envie aux femmes de créer ou de développer leur propre entreprise !

Ma 2nde attente est de donner envie aux participants de développer des partenariats avec des exposants et des visiteurs locaux, afin d’éviter d’aller sur Paris, mais bien plus dans l’Essonne (efficacité mêlée à la proximité, un savant mélange !).

Puis, avoir un minimum de 400 visiteurs à l’occasion de ce salon pour donner une belle visibilité à « Elles réussissent », et avoir des exposants et partenaires qui nous suivront lors de la prochaine édition.

Enfin, à l’issue du salon, faire connaître mon métier et peut-être, par la même occasion signer quelques contrats à l’avenir. »

Merci à Gina pour cette interview et le moment qu’elle a passé avec nous…

Le salon est dans quelques jours, restez connectés, comme toujours, pour tout savoir de la 1ère édition d’Elles réussissent en Essonne. Photos, interviews des participants au salon, moments forts, rien ne vous échappera sur les médias sociaux le jour J. Deux hashtags dédiés pour suivre en live : #LR2016 et #InsideLR2016